La Cour d’appel d’Alger a décidé mercredi de reporter sine die le procès de 15 personnes, dont l`ex-P-DG du groupe pétrolier Sonatrach Mohamed Meziane, et quatre sociétés étrangères, accusées de corruption, a-t-on constaté. Le procès a été reporté à la prochaine session criminelle en raison de l’absence de cinq inculpés, parmi lesquels trois (3) sociétés étrangères dont les représentants n’ont pas pu faire le déplacement à cause de la pandémie de la Covid-19. Ces derniers ont été condamnés le 2 février 2016 à des peines de prison allant de 18 mois avec sursis à 6 ans de prison ferme et des amendes ont, également été prononcées contre 12 personnes morales et physiques impliquées dans cette affaire, alors que 7 autres personnes ont bénéficié de l’acquittement. Le jugement du 2 février 2016 avait fait l’objet d’un pourvoi en cassation devant la Cour Suprême qui l’a annulé et renvoyé l’affaire vers la même instance pour rejuger une nouvelle fois ces inculpés.