Le Comité pour la libération de Merzoug Touati et la Ligue algérienne de défense des droits de l’homme (LADDH) comptent profiter de la date anniversaire du 20 Août pour réclamer la libération du blogueur. Les initiateurs de cette action prévoient de tenir un « rassemblement pacifique » au musée du Congrès de la Soummam pour demander sa libération. Merzoug Touati a été condamné en juin dernier à 7 ans de prison ferme et 100 000 DA d’amende pour « intelligence avec une puissance étrangère », une décision dénoncée comme étant « injuste » et «absurde». Le blogueur est actuellement en détention à la prison d’Oued Ghir, à l’ouest de Béjaïa. Selon son avocat, Salah Dabouz, Merzoug Touati, a décidé de suspendre le 14 août dernier une grève de la faim qu’il avait commencée 38 jours auparavant. Le blogueur a pris cette décision après la visite de sa mère « qui l’a informé de l’évolution la solidarité au niveau national et international et surtout qu’il va donner toutes les chances à cette dynamique de solidarité et attendre les résultats escomptés », selon Maître Dabouz.