La Cour d’Alger a reporté dimanche le procès en appel de l’affaire des deux anciens ministres de la solidarité, Djamel Ould Abbes et Said Barkat au 29 novembre en cours.
La décision du report du procès des deux ministres poursuivis pour détournement, dilapidation de deniers publics, conclusion de marchés en violation de la législation et abus de fonction intervient à la demande de la défense des accusés.
Pour rappel, le Tribunal de Sidi M’hamed avait condamné Djamel Ould Abbès et Said Barkat à des peines respectives de 8 ans et 4 ans de prison ferme avec une amende d’un million de DA chacun.
Egalement impliqués dans cette affaire, l’ancien Secrétaire général du ministère de la Solidarité nationale, Bouchenak Khelladi, condamné à une peine de 3 ans de prison ferme, assortie d’une amende d’un million de DA et l’ancien chef du protocole, Djellouli Said condamné à 2 ans de prison ferme
dont une année avec sursis et une amende d’un million de DA, et l’autre ancien secrétaire général du même ministère, Ismail Benhabiles condamné à une année de prison ferme et une amende de 500.000 DA.
Le fils de Djamel Ould Abbès, El Ouafi (en fuite à l’étranger), a été condamné à 10 ans de prison ferme, assortis d’une amende d’un million de DA avec émission d’un mandat d’arrêt international à son encontre.