Le pôle pénal spécialisé dans la lutte contre le crime financier et économique au tribunal de Sidi M’hamed a renvoyé hier lundi au 14 décembre courant, le procès de l’ancien Premier ministre, Ahmed Ouyahia, des anciens ministres, Amar Ghoul et Abdelghani Zaâlane et nombre d’anciens walis de Skikda, poursuivis dans des affaires en lien avec la corruption dans le secteur du Tourisme, en raison de l’absence de Zaâlane, impliqué dans une autre affaire. L’affaire porte sur des accusations d’abus de fonction, d’octroi d’indus avantages et de dilapidation des deniers publics dans le secteur du Tourisme, au profit de l’opérateur Benfisseh Mohamed, poursuivi dans la même affaire. Pour rappel, le pôle pénal spécialisé dans la lutte contre le crime financier et économique au tribunal de Sidi M’hamed avait reporté le 23 novembre écoulé ce procès dans lequel sont poursuivis des accusés également impliqués dans l’affaire Mahieddine Tahkout, faisant l’objet d’un appel au niveau de la Cour d’Alger.