Le pôle pénal financier et économique près le tribunal de Sidi M’hamed (Cour d’Alger) a reporté lundi le procès des propriétaires du groupe Condor, en l’occurrence les frères Benhamadi, au 8 novembre prochain sur demande de la Défense.

Les propriétaires du groupe et les coaccusés sont poursuivis pour notamment “blanchiment d’argent et dilapidation de deniers publics, incitation de fonctionnaires publics de différents secteurs et bénéfice de leur pouvoir pour l’obtention d’indus avantages, et financement occulte de partis politiques”.

En sus des frères Benhamadi, sont impliqués dans cette affaire des cadres de plusieurs secteurs, à l’instar de la Poste et des télécommunications, la Santé, les Transports et la Banque extérieure d’Algérie (BEA).