Plusieurs associations culturelles et  patrimoniales ont animé jeudi dernier dans la soirée à Adrar la cérémonie de coup  d’envoi de la fête annuelle de la tomate. Cette manifestation qui suscite toujours l’intérêt du public,

vise à  « sensibiliser sur l’importance de considérer la production de tomate comme  un héritage agricole et économique qui a fait la fierté de la wilaya au cours des dernières décennies et qu’il appartient de préserver, et ce, à travers l’encouragement et le développement de cette filière localement », ont indiqué à l’APS des  responsables de la commune d’Adrar.
Un riche programme a été concocté pour cette fête annuelle qui se poursuivra jusqu’à la fin du mois au rythme de  soirées artistiques et d’activités folkloriques de troupes issues de ksour limitrophes à la ville d’Adrar. La wilaya d’Adrar a connu ces dernières années une relance de la production de tomate, notamment avec la reprise par un investisseur privé des activités de la conserverie «Foggara» dans la commune de Reggane (Sud d’Adrar) après un arrêt qui a duré plus de 20 ans. La hausse de la production de tomate au fil des saisons agricoles a amené la conserverie en question à élargir ses activités et à renforcer ses capacités de traitement de quelque 1 500 tonnes/jour de tomate fraiches, a-t-on fait savoir.n