Un tiers des accidents de la circulation sont l’œuvre des nouveaux détenteurs du permis de conduire provisoire, ce qui pose avec acuité le problème de la formation des auto-écoles.
Le dernier bilan du Centre national de prévention et de sécurité routières (CNPSR) pointe du doigt les nouveaux titulaires du permis de conduire de moins de 2 ans. Et pour cause, ils sont à l’origine de 2 424 accidents de circulation enregistrés au niveau national, durant le premier semestre de 2019.
La formation des conducteurs est, également, remise en cause notamment pour les plus jeunes d’entre eux. En effet, la sentence est donc tombée, les formations sont à renforcer et à revoir.
D’ailleurs, certains experts du domaine préconisent des sessions de recyclage aux conducteurs, déplorant le fait que les auto-écoles sont dépourvues de simulateurs de conduite qui peuvent imprégner les apprenants
de certaines situations extrêmes, auxquelles ils peuvent faire face.
Il s’est avéré, également que les titulaires du permis de conduire de 5 à 10 ans sont à l’origine de 2 979 accidents de circulation. Les conducteurs ne possédant pas de permis de conduire sont responsables de 1 330 accidents de circulation, selon la même source qui indique également que les chauffeurs professionnels ont été impliqués dans 1 777 accidents de circulation. Le bilan a, par ailleurs, fait état d’un taux de 16,68% des conducteurs impliqués dans des accidents de circulation au niveau national pendant la même période, sont âgés de 18 à 24 ans et de 27%, âgés de 30 à 39 ans. Le même bilan a indiqué, en outre, que la vitesse excessive, les dépassements dangereux, le non-respect de la distance de sécurité, la perte de contrôle du véhicule et les manœuvres dangereuses étaient à l’origine de ces accidents.
La même source a cité également les facteurs relatifs au véhicule, dont les défauts mécaniques, l’absence des feux, le freinage inefficace et autres facteurs liés, entre autres, aux conditions climatiques et à l’absence des feux de signalisations. Ainsi, les véhicules légers ont été à l’origine de 8 031 accidents de la circulation, les taxis à 400 accidents et les camions à 895, a fait savoir le même bilan, ajoutant que les motocycles avaient, quant à eux, été la cause de 1 806 accidents de la route, en sus de 360 autres accidents dus aux véhicules de transport des voyageurs.F. D.