À chaque jour son lot de victimes pour cause d’excès vitesse, d’imprudence ou d’inconscience derrière le volant.  En une semaine, près de 50 personnes ont perdu la vie dans plus de 1 400 accidents de la circulation.

Dans leur bilan, publié hier, les services de la Protection civile ont enregistré 22 348 différentes interventions entre les 5 et 11 août derniers, pour répondre aux appels de secours suite à des accidents de la circulation ou domestiques, pour des évacuations sanitaires ou extinctions d’incendies.

Durant cette période, pas moins de 2 607 interventions ont été  effectuées suite à 1 429 accidents de la circulation ayant causé le décès à 48 personnes et des blessures à 1 897 autres, traitées et évacuées vers les structures hospitalières. Le bilan le plus lourd a été enregistré au niveau de la wilaya de Constantine avec six personnes décédées et 45 autres blessées, prises en charge par les secours puis évacuées vers les structures hospitalières, suite à 31 accidents de la route.

Jeudi dernier, cinq personnes ont perdu la vie dans deux accidents de la circulation. Quatre personnes d’une même famille ont péri jeudi matin sur la route de wilaya 133 reliant Aïn Abid à Tamlouka, dans la wilaya de Guelma. Un poids lourd tractant une semi-remorque a violemment percuté une Renault Clio, ne laissant aucune chance aux occupants du véhicule, deux femmes, un homme et un adolescent.  Agées entre 14 et 70 ans, les victimes ont perdu la vie sur place. Leurs corps ont été déposés à la morgue de l’hôpital d’El Khroub. Le conducteur du camion a été grièvement blessé, apprend-on auprès de la cellule de communication de la Protection civile.

S’agissant des causes des accidents, on ne cesse de pointer du doigt le facteur humain. Mais l’état des routes a sa part dans cette hécatombe. Les secours de la Protection civile ont effectué 2 486 interventions pour procéder à l’extinction de 2 118 incendies urbains, industriels et autres.

Aussi, 5 776 interventions ont été effectuées durant la même période pour l’exécution
de 5 137 opérations d’assistance à personnes en danger et opérations diverses.