Onze (11) personnes sont décédées et 360 autres blessées dans des accidents de la route enregistrés durant les dernières 48 heures à travers le territoire national, indique un bilan rendu public samedi par la Protection civile. Les secours de la Protection civile ont effectué du 23 au 25 juillet 2020 (bilan arrêté samedi à 8h du matin), 240 interventions suite à plusieurs accidents de la route à travers plusieurs wilayas, ayant causé le décès à 11 personnes et différentes blessures à 360 autres, précise la même source. Le bilan le plus lourd a été enregistré au niveau de la wilaya de Laghouat avec deux (02) personnes décédées et 04 autres blessées suite à une collision entre 02 véhicules légers survenue sur la RN 23 au lieudit zone El Djedr commune de Oued Merra. Par ailleurs, dans le cadre de la lutte contre la Covide-19, les unités de la Protection civile ont procédé, durant la même période, à 243 opérations de sensibilisation rappelant aux citoyens la nécessité de respecter les règles de confinement et les mesures de prévention dont la distanciation physique. Ainsi, les unités de la Protection civile ont effectué 262 opérations de désinfection générale à travers toutes les wilayas touchant l’ensemble des infrastructures et édifices, publiques et privés, quartiers et ruelles, et mobilisant 1145 agents tout grade confondu, 166 ambulances et 149 engins Des dispositifs de surveillance dans 14 sites d’hébergement, à travers les wilayas d’El Oued, Ain Témouchent, Mostaganem ,Tlemcen, Annaba, Boumerdes, Tipaza et El Tarf, destinés au confinement des citoyens rapatriés, ont été également mis en place.

69 décès par noyade depuis le 1er juin
Soixante-neuf (69) cas de décès par noyade ont été enregistrés depuis le début de la saison estivale, a ajouté la Protection civile dans un communiqué. Le nombre de personnes ayant perdu la vie noyées en mer et dans des réserves d’eau s’élève à 69 cas depuis le 1 juin 2020, précise-t-on. Dans ce cadre, la Protection civile fait état de trois (03) cas de décès dans les réserves d’eaux enregistrés durant les dernières 48 heures. Dans la wilaya de Sidi Bel Abbes, les corps sans vie de deux (02) jeunes hommes d’une même famille, âgés respectivement de 26 et 20 ans, ont été repêchés. Les deux victimes sont décédées noyées dans un barrage dénommé Sarnou au lieudit village Dalahim commune de Sidi Hamadouche daïra Ain El Berd. A Souk Ahras, un enfant âgé de 09 ans s’est noyé dans une mare d’eau, au lieudit oued Melague commune Oued Kebrit, dans la wilaya de Souk Ahras.

Le lancement de la fusée Ariane 5 repoussé au 31 juillet
Le lancement de la fusée européenne Ariane 5, initialement prévu le 28 juillet, a été repoussé au 31 juillet «afin de procéder à des inspections techniques complémentaires», a annoncé samedi la société Arianespace.
Le lancement est désormais prévu «le vendredi 31 depuis Kourou en Guyane française, à 18H30 heure locale (21H30 GMT)».
Le lanceur européen doit emporter trois satellites au profit des opérateurs Intelsat et B-SAT. Il s’agira du troisième lancement d’Ariane 5 de l’année.
«Le lanceur Ariane 5 et les trois satellites à bord sont en configuration stabilisée et en totale sécurité», indique Arianespace dans son communiqué, relayé par des médias.
Arianespace avait déjà reporté début juillet le tir de la fusée européenne Vega, présentée comme la «petite soeur» d’Ariane, en raison de conditions météos particulièrement défavorables. Il a été reporté au 17 août.