Deux personnes ont trouvé la mort dans des accidents de la circulation enregistrés au niveau des wilayas de Bejaïa et Batna, selon un bilan établi jeudi par les services de la Protection civile. Durant la même période, les unités de la Protection civile ont effectué 2 570 interventions pour répondre aux appels de secours, suite à des accidents de la circulation, accidents domestiques, évacuations sanitaires, extinction d’incendies et dispositifs de sécurité, précise la même source. Les secours de la protection civile ont été également sollicités pour des cas de victimes intoxiquées par l’inhalation du monoxyde de carbone CO, suite à l’utilisation des appareils de chauffage à l’intérieur des habitations, prodiguant des soins à 5 personnes au niveau de la wilaya de Naâma. Les victimes ont été prises en charge sur les lieux puis évacuées vers l’hôpital local, a-t-on ajouté. Les éléments de la Protection civile sont intervenus pour l’extinction de quatre incendies urbains, au niveau des wilayas d’El Bayadh, Tipaza et Jijel, ayant causé des blessures à une femme qui a perdu conscience, suite à un incendie qui s’est déclaré dans une habitation dans la commune et daïra Labiodh Sidi Cheikh. Par ailleurs, les unités de la Protection civile ont effectué des interventions liées aux intempéries ayant touché plusieurs wilayas du pays, notamment à Mila, Jijel et Annaba, où les secours ont mené des opérations d’épuisement d’eau et de sauvetage de personnes suite à des effondrements partiels. A Mila, deux personnes coincées à bord d’un véhicule suite à la stagnation d’eau sur la CW n° 134 commune d’Oued Athmania ont été sauvées par les secours de la Protection civile. Dans la wilaya de Annaba, les unités de secours ont sauvé deux personnes coincées à bord de leur véhicule suite à la stagnation d’eau à la cité Amirat commune de Berrahal et procédé à des opérations épuisement des eaux infiltrées dans des différentes habitations à travers les communes d’El Bouni, Oued Laâneb, Tariate, Ain Berda, El Hadjar. Des opérations épuisement des eaux infiltrée ont été aussi effectuées à Jijel dans de différentes habitations à la commune de Stara, où il a été enregistré un effondrement partiel d’un plafond au lieudit Akouf, sans faire de victime.