Le Tribunal d’Hussein Dey a prononcé, hier, une peine de trois (03) ans de prison ferme, assortie d’une amende de 100.000 Da à l’encontre de l’auteur de l’accident de la circulation qui a coûté la vie à un jeune homme qui s’apprêtait à changer la roue de son véhicule au niveau de la rocade sud de Aïn Naâdja. La même instance judiciaire a décidé de suspendre le permis de conduire de l’accusé pour une durée de quatre ans. Né en 1998, l’accusé Abdellah Nasri est poursuivi pour «homicide involontaire» et «délit de fuite pour échapper à la responsabilité pénale et civile».
Le Procureur de République près le tribunal d’Hussein Dey avait requis trois (03) ans de prison ferme. Il avait également requis une amende de 100.000 DA et le retrait du permis de conduire de l’accusé pour une durée de quatre ans. Le juge près le tribunal d’Hussein Dey avait ordonné le placement en détention provisoire du prévenu après avoir été présenté devant le parquet de la République et après avoir transmis le dossier à la section des délits conformément aux procédures de comparution immédiate. Pour rappel, le vendredi 4 juin 2021, un accident de la route est survenu au niveau de la rocade sud de Aïn Naadja, où un véhicule a percuté la victime dénommée Benani Mourad Oussama qui changeait la roue de son véhicule, provoquant son décès sur place. L’auteur de l’accident a pris la fuite avant d’être arrêté immédiatement au niveau de l’échangeur autoroutier à l’entrée de la commune de Gué de Constantine par les éléments de la Gendarmerie nationale.
L’auteur est un jeune homme né en 1998, célibataire et sans antécédents judiciaires. <