Le procureur près le tribunal de Barika, dans la wilaya de Batna, a indiqué dans un communiqué publié, hier, que le parquet a lancé une enquête approfondie pour élucider les circonstances du tragique accident causant la mort de huit membres d’une même famille, dont cinq enfants, suite à la collision violente entre un semi-remorque et un véhicule de tourisme, vendredi dernier, à Batna. Il a également ordonné l’arrestation du conducteur du semi-remorque suspecté d’être à l’origine de l’accident.

Synthèse par Sihem Bounabi
Selon la même source, le procureur près du tribunal de Barika a promis l’application stricte des mesures prévues par la loi en ce qui concerne ce dramatique accident. Le procureur a tenu à rappeler que la loi prévoyait des peines allant jusqu’à dix ans de prison, assorties d’une amende financière d’un million de dinars, à l’encontre des conducteurs de poids lourd (transport de voyageurs, transport collectif, ou transport de matériaux dangereux) responsables d’accident de la route. De leurs côtés, les services de la Protection civile ont indiqué, hier, dans un communiqué de la cellule de l’information et de la communication que les huit victimes de cet accident de la route sont issues d’une même famille.
Il s’agit d’un homme âgé de 48 ans, de deux femmes âgées de 45 et 26 ans, ainsi que de cinq enfants âgés entre 4 et 13 ans. Selon les premières données obtenues sur place auprès des proches des victimes, les personnes décédées : le père, la mère et sa sœur, leurs cinq enfants, quatre garçons et une fille, sont originaires de la commune de Bouchagroune dans la wilaya de Biskra et résidaient à El Ouldja dans la wilaya de Sétif.
Les dépouilles des huit personnes décédées ont été acheminées, dans la soirée de vendredi dernier, par les éléments de la Protection civile des unités d’Ain Touta et de Barika vers la morgue de l’hôpital Mohamed Boudiaf de la commune de Barika. Le wali de Batna, Mohamed Benmalek, accompagné du président de l’Assemblée populaire de wilaya et des directeurs de la Santé, de la Protection civile, des Transports et des Travaux publics, s’est rendu sur les lieux de l’accident qui s’est produit sur la route nationale (RN) n 78, dans son segment traversant la localité de Daya dans la commune de Bitam.
Pour rappel, selon la cellule d’information et de Communication de la Gendarmerie nationale, plus de 5822 accidents de la circulation ont été enregistrés pendant les 11 mois de 2022, entraînant la mort de plus de 2 512 personnes et 9 662 autres blessés. n