Le gouvernement a accordé la priorité, en matière d’accès à l’énergie, au raccordement des zones enclavées et déshéritées et au renforcement des réseaux, selon la Déclaration de politique générale du gouvernement dont l’APS a obtenu une copie.

Ainsi, au chapitre de l’accès aux services publics de base en matière d’énergie, le bilan du gouvernement à fin juin 2022 fait état de la réalisation de 1.470 projets en électricité et de 1.780 projets en gaz au niveau des zones éparses et déshéritées, selon la même source. Cet investissement a permis le raccordement de 35.234 foyers à l’électricité et 118.415 foyers au gaz, souligne le bilan.

Dans le cadre du programme d’électrification et de distribution publique du gaz, 22.149 foyers ont été raccordés en électricité et 73.442 de foyers en gaz. En outre, le bilan fait ressortir le raccordement de 15 sites (localités) en électricité et 9 sites en gaz au niveau des villes nouvelles et pôles urbains.

S’agissant d’accès à l’énergie au profit des projets d’investissement, il a été procédé au raccordement de 17.110 exploitations agricoles en électricité, de 498 investisseurs en électricité et 205 investisseurs en gaz. Selon le document, les efforts du gouvernement ont permis la mise en place d’une puissance additionnelle de production d’électricité de 3.290 MW à la fin du premier semestre de l’année en cours.

De plus, les réseaux de transport et de distribution ont été renforcés par la réalisation de 5.924 km et 1.780 postes pour l’électricité et 556 km et 60 postes pour le gaz, ajoute la même source.