Par Mohamed Touileb
La prolongation d’Ismaël Bennacer à l’AC Milan se fait attendre depuis des mois. Cette dernière devrait être entérinée sous peu. En effet, les deux parties ont trouvé un accord total et le « Fennec » devrait parapher un nouveau bail avec une belle revalorisation à la clé. Bennacer restera donc Rossoneri. Alors que son contrat est valable jusqu’à juin 2024, Paolo Maldini, Directeur sportif, devait le convaincre de rester. Ne percevant que 1.5 million d’euros, l’Algérien réclamait une augmentation (méritée). Et il y aurait un accord sur cet aspect. Surtout que le milieu de terrain a connu une grande évolution depuis la saison écoulée. Il avait d’ailleurs participé au retour des Milanais aux devants de la scène avec le sacre en Serie A après onze années d’attente.

La clause de départ toujours présente mais…
Arrivé en provenance d’Empoli FC en juillet 2019, dans la foulée de la CAN-2019 durant laquelle il a été sacré avec l’Algérie et désigné Meilleur joueur du tournoi, le Vert avait une clause de départ de 50 millions d’euros dans son bail.
Cela rendait son bon de sortie facilement obtenable pour les prétendants. D’ailleurs, Liverpool n’attendait qu’un signe de sa part pour engager des négociations afin de le signer. Celle-ci ne sera pas effective pour le mercato estival 2023 selon le nouveau contrat.
Mais il s’avère que le Dz avait envie de rester chez les Lombards. Ces derniers lui offrent un nouveau salaire annuel de 4 millions d’euros (bonus compris) plutôt que les 4.5 millions d’euros réclamés par le numéro 4. Cette revalorisation permet d’annuler la clause de départ et prolongera le bail de trois années.
Si tout se passe bien, Bennacer sera avec les septuples champions d’Europe, toujours en lice en Ligue des Champions UEFA (il faut le rappeler), au moins jusqu’en 2027.