Le port des bavettes est « primordial » et « nécessaire » essentiellement « pour éviter la contamination aérienne » a affirmé mercredi à Alger le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abderrahmane Benbouzid, en soulignant que l’obligation du port était « une décision qui revient au gouvernement » car la mission du Comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie du Coronavirus était de « faire des propositions » aux pouvoirs publics. Il affirmera également que la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19) en Algérie est dans une « situation de stabilité« . « Ce qui importe le plus c’est que le nombre de décès dus au Covid-19 est en baisse. Nous ne sommes plus à 30 décès en 24 heures comme avant. Donc, je peux dire que nous sommes dans une situation de stabilité« , a déclaré le ministre à la chaîne II de la Radio nationale. « Le nombre de contaminés communiqué chaque jour représente uniquement les personnes testées à travers les 26 sites mobilisés à cet égard, donc ce nombre ne traduit pas la réalité dans la rue« , a fait savoir le ministre, relevant toutefois que « les cas graves sont réduits aussi grâce au recours au traitement à la chloroquine« .

Plus de détails dans nos prochaines éditions