Le port des bavettes est “primordial” et “nécessaire” essentiellement “pour éviter la contamination aérienne” a affirmé mercredi à Alger le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abderrahmane Benbouzid, en soulignant que l’obligation du port était “une décision qui revient au gouvernement” car la mission du Comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie du Coronavirus était de “faire des propositions” aux pouvoirs publics. Il affirmera également que la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19) en Algérie est dans une “situation de stabilité“. “Ce qui importe le plus c’est que le nombre de décès dus au Covid-19 est en baisse. Nous ne sommes plus à 30 décès en 24 heures comme avant. Donc, je peux dire que nous sommes dans une situation de stabilité“, a déclaré le ministre à la chaîne II de la Radio nationale. “Le nombre de contaminés communiqué chaque jour représente uniquement les personnes testées à travers les 26 sites mobilisés à cet égard, donc ce nombre ne traduit pas la réalité dans la rue“, a fait savoir le ministre, relevant toutefois que “les cas graves sont réduits aussi grâce au recours au traitement à la chloroquine“.

Plus de détails dans nos prochaines éditions