Le Directeur général d’Algérie Poste, Abdelkrim Dahmani a rassuré hier sur la disponibilité des liquidités au niveau des bureaux de poste, affirmant qu’il veillera à l’applications stricte des mesures d’urgence prises par le gouvernement afin de trouver des solutions rapides et efficaces garantissant le retrait des salaires et des allocations de retraite à la vielle de l’Aïd El Adha.

S’exprimant, hier, à l’émission «l’Invité de la rédaction» de la Chaîne III de la Radio algérienne, le Directeur général d’Algérie Poste souligne que d’énormes efforts ont été déployés «pour mobiliser le maximum de liquidités afin de répondre aux besoins de notre clientèle».
Il déclare, à ce propos, qu’une cellule a été installée sous la supervision du ministère de tutelle, entre la Banque d’Algérie et Algérie Poste pour pouvoir alimenter les bureaux de poste en liquidités suffisantes au niveau national. Il a également indiqué que des cellules de crise ont été installées au niveau de chaque unité postale de wilaya.
Chiffre à l’appui, il affirme que ce travail colossal de coordination entre la Banque d’Algérie et Algérie Poste avait déjà permis de mobiliser pour le mois de juin dernier 285 milliards de dinars des retraits au niveau de la Banque d’Algérie. De plus, il a été mobilisé, au niveau des encaissements et des virements au niveau des bureaux de poste 91 milliards de dinars. Il cite également les chiffres de 1 742 milliards de dinars retirés depuis le début de l’année 2020, auprès de la Banque d’Algérie et la mobilisation jusqu’au 20 juillet dernier de plus de 693 milliards de dinars d’encaissement au niveau des bureaux de poste.
Concernant le chiffre des retraits de liquidités au niveau des bureaux de poste d’Algérie Poste, Abdelkrim Dahmani affirme que pour le mois de juin, il y a eu un peu plus de 374 milliards de dinars de retraits. Et pour les dix derniers jours soit entre le 18 et le 26 juillet, les opérations de retrait on atteint le chiffre de 144 milliards de dinars.
Selon l’intervenant sur les ondes de la Radio nationale, ces chiffres illustrent les efforts déployés par les services d’Algérie Poste et la Banque d’Algérie pour mettre à la disposition de la clientèle les liquidités en dépit de la conjoncture difficile que traverse le pays.
Le Directeur d’Algérie Poste reconnaît, toutefois, la problématique du manque de disponibilité de liquidités pour deux raisons principales. La première est la baisse des retraits au niveau de la Banque d’Algérie due principalement à la situation économique du pays. «Cette baisse est à hauteur de 5 % pour le premier semestre 2020, mais elle a été de plus de 29 % durant le mois de mai dernier», explique-t-il. La deuxième raison est une «baisse de 15% de l’alimentation en liquidité des bureaux de poste à travers les encaissements». Ainsi, selon l’intervenant, ces deux raisons et le fait que l’Algérie est basée sur une économie de cash ont engendré une forte pression et des perturbations au niveau des bureaux de poste. D’autant plus que cela a coïncidé avec les virements des pensions de retraite et les besoins accrus des clients à la veille de l’Aïd El Adha.
Le Directeur général d’Algérie Poste a rappelé que des mesures avaient été prises dès les prémices de cette crise de liquidité, notamment avec une suspension temporaire de retrait pour les personnes morales afin de donner la priorité au retrait des salaires et des pensions de retraite. Il rappelle également l’élargissement en partenariat avec la Caisse nationale des retraites du calendrier du versement des pensions de retraite, afin d’aplanir la courbe d‘affluence des retraités au niveau du bureau de poste. D’autres mesures à moyen et long termes ont aussi été déployées, à l’instar de l’installation de système d’interopérabilité mis en place depuis le mois de janvier 2020. Ce système permet aux clients d’Algérie Poste, détenteurs de la carte monétique «Edahabia», d’utiliser les guichets automatique des banques (GAB).
Au final, Abdelkrim Dahmani estime que la véritable solution pour le long terme est l’encouragement des moyens de payement électronique en rappelant qu’Algérie Poste a déjà octroyé à ses clients six millions de cartes monétiques «Edahabia» utilisables sur l’ensemble du système bancaire tel que les GAP et les TPE. n