A une semaine de la rentrée scolaire 2018/2019, le 5 septembre prochain, les parents passent maintenant, et après un Aïd qui vient de s’achever avec ses dépenses inévitables, à l’achat des fournitures destinées à leurs enfants scolarisés.

A Oran, il faut dire que l’embarras du choix y est avec la multitude de grandes surfaces en plus des boutiques spécialisées en articles scolaires. Ce qui a été observé cette semaine, au niveau de certaines surfaces, c’est qu’elles sont prises d’assaut par des parents soucieux de prendre les devants en anticipant les achats des fournitures scolaires dont ont besoin leurs enfants. Ce sont des journées spéciales qui sont programmées pour ces achats, entre nouveaux cartables et autres fournitures, et il y en a pour tous les goûts et toutes les bourses. Un choix multiple est offert aux parents qui sont habitués à ce type d’échéance durant cette fin de mois d’août. Ainsi passées les vacances d’été et le rituel de l’Aïd El Adha, il est nécessaire de retrouver le train-train quotidien et l’école en fait partie avec la rentrée sociale. « Entre la qualité et les prix, il faut choisir. Moi j’ai trois enfants solarisés, et j’ai préféré entamer ces achats avant la rentrée pour éviter le grand rush d’après le 5 septembre. Mais sincèrement, les produits chinois attirent mais ce n’est pas forcément de la bonne qualité, pour cela je cherche dans plusieurs magasins et surfaces pour trouver ce que je veux », dira un père de famille. Et d’ajouter : « Les achats des affaires scolaires ne sont qu’une «paire de manche», puisque les livres qu’on doit renouveler pour cette année seront aussi chers, que Dieu soit avec nous.» Une rude épreuve pour les ménages qui n’en finissent plus avec les frais, cela est ressenti par les bourses moyennes qui ne peuvent pas tout procurer à leurs enfants, en dépit de l’exigence de ces derniers. n