Pour pallier à certaines insuffisances en matière d’équipements indispensables dans de nombreuses nouvelles cités urbaines, trois conventions cadres ont été signées, lundi à Alger, entre Algérie Poste et Algérie Télécom et l’Office de promotion et de gestion immobilière (OPGI), l’Entreprise nationale de promotion immobilière (ENPI) ainsi que l’Agence nationale de l’amélioration et du développement du logement (AADL).

Ainsi, concernant le volet postal, les conventions cadres signées, en présence de Houda-Imene Feraoun, ministre de la Poste et des Technologies de la communication, et du ministre de l´Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Abdelwahid Temmar, s’articulent autour de la mise à la disposition d’Algérie Poste des locaux, qu’elle s’engage à aménager en bureaux de poste, au sein des nouvelles réalisations urbaines, pour accompagner l’extension du tissu urbain et offrir des services postaux et financiers aux nouveaux résidents, dès leur installation. Et à ce titre, les deux ministres ont procédé à l’inauguration de trois bureaux de poste situés aux cités AADL et LPP de la nouvelle ville de Sidi Abdellah, ainsi que la cité de Chaâibia, à Oued Chbel (Birtouta).
S’agissant du volet des télécommunications, l’entreprise Algérie Télécom a, avec ses partenaires, défini, à travers les conventions signées, les conditions et modalités de prise en charge des aménagements adéquats dans les cités, ainsi que les réservations dans les nouveaux projets de construction, nécessaires aux déploiement des réseaux à fibre optique. Cette démarche, selon les responsables d’Algérie Télécom, va permettre d’accélérer les travaux de raccordement des habitations dans les nouvelles cités et d’optimiser les dépenses publiques, en évitant de détériorer les constructions après l’achèvement des travaux, pour y insérer les câbles du réseau.
Toujours au registre des télécoms, les deux ministres ont inauguré une agence commerciale d’Algérie Télécom, située à la nouvelle ville de Sidi Abdellah. A propos des nouveaux bureaux de poste, la ministre a indiqué que «leur mission est de contribuer au renforcement du réseau postal au niveau de la wilaya d’Alger, constitué de 242 bureaux». Et d’ajouter que «leur ouverture permettra, également, d’améliorer davantage à la fois la densité postale de la wilaya, et la qualité du service public fourni aux citoyens».
Concernant les Actels, Houda Faraoun a informé que la wilaya d’Alger en compte 30 et 12 points de présence, répartis sur l’ensemble de la wilaya et destinés à fournir un large éventail de services à plus de 526 000 abonnés à la téléphonie fixe, 428 000 abonnés à Internet ADSL et 77 000 abonnés à l’internet 4GLTE.