« Je lance à cette occasion un appel aux investisseurs désirant participer au développement de la wilaya de se rapprocher de mes services pour leur éventuelle prise en charge en matière d’assiette foncière, d’accompagnement et autres.

Toutes les facilités leur seront accordées pour concrétiser leurs projets », a déclaré le chef de l’Exécutif lors de la cérémonie de la pose de la première pierre du projet de réalisation d’un Park-Mall au chef-lieu de wilaya, à la fin de la semaine dernière, à laquelle étaient aussi présents les directeurs de l’industrie, du tourisme et de l’OPGI.

Le projet en question « d’une superficie globale de 28 134 m2, implanté au flanc du mont Sidi Rghiss (à proximité de la rocade nord-ouest du chef-lieu de wilaya), est un investissement privé d’une enveloppe de l’ordre de 760 000 000 DA (participation bancaire à hauteur de 70% et apport de 30% de l’investisseur) sera réalisé dans un délai de 30 mois et créera près d’une centaine de postes d’emploi selon l’investisseur. La structure comportant un centre commercial et un parc aquatique est localisée à la sortie ouest du chef-lieu de wilaya dans un joli panorama donnant une pleine vue sur la ville d’Oum El Bouaghi et ses alentours.
Elle apportera certainement une fois achevée un plus en matière de tourisme shoping et permettra aux familles et aux enfants de se divertir dans le parc aquatique situé à proximité et comportant une piscine et toutes les commodités nécessaires au repos.
Enfin, l’initiative de ce projet, au demeurant une première au chef lieu de wilaya, est à encourager dans la mesure où c’est le premier centre commercial qui va être réalisé dans la ville dont l’expansion urbanistique remarquable et la croissance de sa population sont incompatibles avec l’absence de ce genre d’infrastructures citadines.
Alors que la ville avoisine les 90 000 habitants, ce ne sont que les supérettes et les cafés souvent familiaux, ne participant à aucune création réelle de postes d’emploi, qui poussent comme des champignons.
K. M.