Donné pour partant, le président de la Fédération algérienne de football, Mohamed Raouraoua, a répliqué hier par un communiqué publié sur le site de l’instance fédérale, dans lequel il indique qu’il continuait à assurer ses fonctions à la FAF jusqu’à la fin de son mandat, le 8 mars prochain. 

« En tant que président élu respectueux de ses responsabilités et devoirs, je continuerai à assumer mes responsabilités jusqu’à la prochaine assemblée générale élective », a indiqué Raouraoua dans le communiqué qui a été publié sur le site officiel de la FAF. Il a également affirmé que la « médiocre » prestation des Verts lors de la CAN 2017 sera traitée lors de la prochaine réunion du bureau fédéral.
« Je déclare officiellement aujourd’hui et sur le site officiel de la Fédération algérienne de football que je reste et demeure respectueux des lois de mon pays, des statuts et des règlements de la Fédération algérienne de football.
Le dossier de la dernière CAN-2017 sera examiné par le Bureau fédéral de la FAF dans sa prochaine réunion et sera soumis à la prochaine assemblée générale de la fédération », atteste Raouraoua qui se contredit avec une déclaration donnée la veille à la chaine Ennahar Tv où il annonçait n’avoir reçu aucune aide de l’Etat lors des deux dernières années.

Dernière réunion du bureau fédéral le 15 février prochain
Selon une source bien informée, on croit savoir que le bureau fédéral de la Fédération algérienne de football tiendra sa réunion statutaire le 15 février prochain au CTN de Sidi Moussa. Notre source nous affirme que cette dernière réunion du mandat 2013/2017 sera totalement consacrée à la participation de la CAN, mais également à l’avenir du président de la FAF Mohamed Raouraoua qui, toujours selon notre source ne se présentera pas aux prochaines élections de l’instance fédérale, prévues début mars. Le BF confirmera également le limogeage de l’entraineur national Georges Leekens et de tous les membres du staff technique. H.M.A.