PAR INES DALI
Le bilan présenté hier a encore été marqué par une augmentation du nombre de décès et de contaminations. Ces dernières ont dépassé le cap de 900 cas par jour. Désormais, c’est le scénario de novembre 2020 qui se répète.
L’Algérie a enregistré 923 cas confirmés de Covid-19 durant les dernières vingt-quatre heures, contre 878 la veille. Le nombre de décès s’est établi à 16 cas durant les dernières vingt-quatre heures, contre 15 la veille, a indiqué le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière dans un communiqué. Il a ajouté qu’«il y a actuellement 36 patients en soins intensifs», soit le même nombre que la veille.
Les guérisons ont connu une légère hausse, passant à 584 malades déclarés complètement rétablis et ayant quitté les structures hospitalières durant les dernières vingt-quatre heures, contre 580 la veille, selon la même source. Cette dernière a, par ailleurs, fait savoir que le nombre total des cas confirmés de Covid-19 en Algérie s’est élevé à «147.883, dont 923 nouveaux cas durant les dernières vingt-quatre heures, celui des décès à 3.867 cas, alors que le nombre de patients guéris a atteint 102.594 cas», a précisé le ministère de la Santé dans son bilan quotidien.
Les wilayas qui ont enregistré le plus de cas ces dernières vingt-quatre heures sont Alger (206 cas), Batna (93), Tizi-Ouzou (90), Sétif (75), Blida (66), Oran (63) et Laghouat (50), selon la même source qui n’a pas donné dans le bilan d’hier la répartition sommaires des cas de coronavirus à travers le territoire national, à savoir les wilayas qui n’ont recensé aucun cas durant les dernières vingt-quatre heures, celles qui ont enregistré de 1 à 9 cas et celles ayant plus de 10 cas.
Le ministère de la Santé a réitéré que «la situation épidémiologique actuelle exige de tout citoyen vigilance et respect des règles d’hygiène et des mesures de prévention», insistant, dans ce sens, sur le port obligatoire du masque, la distanciation physique et le lavage fréquent des mains.