PAR INES DALI
Une légère baisse est constatée pour les contaminations qui sont repassées en-dessous de la barre des 800 cas, mais tout en se maintenant à un niveau assez haut, selon le bilan diffusé hier. L’Algérie a enregistré 786 cas confirmés de Covid-19 durant les dernières vingt-quatre heures, contre 813 la veille. Le nombre de décès s’est établi à 12 cas durant les dernières vingt-quatre heures, contre 13 la veille, a indiqué le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière dans un communiqué. Il a ajouté qu’«il y a actuellement 39 patients en soins intensifs», contre 49 la veille.
Les guérisons ont connu un léger recul, passant à 519 malades déclarés complètement rétablis et ayant quitté les structures hospitalières durant les dernières vingt-quatre heures, contre 528 la veille, selon la même source. Cette dernière a, par ailleurs, fait savoir que le nombre total des cas confirmés de Covid-19 en Algérie s’est élevé à «146.064, dont 786 nouveaux cas durant les dernières vingt-quatre heures, celui des décès à 3.836 cas, alors que le nombre de patients guéris a atteint 101.430 cas», a précisé le ministère de la Santé dans son bilan quotidien.
Concernant la répartition sommaires des cas de coronavirus à travers le territoire national, il est souligné que «15 wilayas n’ont recensé aucun cas durant les dernières vingt-quatre heures, 13 autres ont enregistré de 1 à 9 cas, alors que 20 wilayas ont recensé 10 cas et plus», toujours selon le ministère de la Santé, qui a tenu à rappeler les recommandations quotidiennes en ces temps de troisième vague de la pandémie de Covid-19. Il a réitéré que «la situation épidémiologique actuelle exige de tout citoyen vigilance et respect des règles d’hygiène et des mesures de prévention», insistant, dans ce sens, sur le port obligatoire du masque, la distanciation physique et le lavage fréquent des mains.

Plus de 4 millions de mort dans le monde
A l’échelle mondiale, la pandémie de Covid-19 a fait 4.028.446 morts et causé 186.368.360 cas d’infection, selon un bilan établi à partir de sources officielles diffusé par l’APS. La grande majorité des malades guérissent, mais une part encore mal évaluée conserve des symptômes pendant des semaines, voire des mois. Sur la journée de samedi, 8.073 nouveaux décès et 436.321 nouveaux cas ont été recensés dans le monde.
Les pays qui ont enregistré le plus de nouveaux décès dans leurs derniers bilans sont le Brésil avec 1.205 nouveaux morts, l’Inde (895) et l’Indonésie (826). Les Etats-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 607.135 décès pour 33.847.784 cas, selon le comptage de l’université Johns Hopkins. Après les Etats-Unis, les pays les plus touchés sont le Brésil avec 532.893 morts et 19.069.003 cas, l’Inde avec 408.040 morts (30.837.222 cas), le Mexique avec 234.907 morts (2.586.721 cas) et le Pérou avec 194.249 morts (2.078.815 cas).
Parmi les pays les plus durement touchés, le Pérou est celui qui déplore le plus grand nombre de morts par rapport à sa population, avec 589 décès pour 100.000 habitants, suivi par la Hongrie (311), la Bosnie (295), la République tchèque (283) et la Macédoine du Nord (263). L’Amérique latine et les Caraïbes totalisaient hier matin 1.309.289 décès pour 38.698.994 cas, l’Europe 1.178.970 décès (55.394.178 cas), les Etats-Unis et le Canada 633.562 décès (35.268.020 cas), l’Asie 601.193 décès (41.394.488 cas), le Moyen-Orient 153.087 décès (9.631.737 cas), l’Afrique 151.180 décès (5.920.173 cas), et l’Océanie 1.165 décès (60.778 cas). Ce bilan a été réalisé à partir de données collectées par les médias auprès des autorités nationales compétentes et des informations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).