Question insoluble. En inscrivant mardi dernier son 767e but entre club et sélection, Cristiano Ronaldo a rejoint le total officieux – objet de multiples débats – attribué à la légende Pelé. Un record de plus pour la superstar portugaise ? Difficile à dire, tant les chiffres restent sujets à controverse. En fonction des sources et des médias, Pelé (80 ans) aurait marqué entre 757 et 767 buts en matches officiels avec ses clubs et la sélection du Brésil.

ROMARIO DANS LA DANSE
Mais le légendaire N.10 auriverde en revendique lui-même largement plus: 1.283, selon la bio de son compte officiel Instagram. Toutefois, beaucoup ont été marqués lors de tournées internationales, hors de compétitions officielles. Un autre Brésilien, l’ancien attaquant international Romario (55 ans), revendique le «total personnel» de 1.000 buts en comptant ceux inscrits en catégories de jeunes, en match amicaux et en matches de gala. Mais selon d’autres sources, son bilan officiel ne dépasse pas 772 buts, voire moins de 750 buts au fil d’une carrière qui l’a conduit du Brésil aux Pays-Bas (PSV Eindhoven), en Espagne (Barcelone, Valence), et même aux Etats-Unis, en Australie et au Qatar. Le total de Cristiano Ronaldo (36 ans), lui, est un peu moins sujet à caution, le Portugais n’ayant marqué qu’au XXIe siècle (depuis 2002). Même si certains médias, comme le Corriere dello Sport en Italie, lui adjoint par exemple des buts marqués en sélection olympique du Portugal.

« SUR L’OLYMPE DES BUTEURS »
Reste que pour la plupart des médias ou des sites spécialisés, le chiffre attribué à Ronaldo est de 767 buts, répartis comme suit : 5 pour le Sporting Lisbonne, 118 pour Manchester United, 450 pour le Real Madrid et 92 pour la Juventus Turin. Soit 665 en clubs. Auxquels s’ajoutent 102 réalisations avec le Portugal. Bref, si l’on s’en tient aux matches officiels, la star portugaise a donc désormais rejoint Pelé dans l’histoire, symbole de l’appétit insatiable de ce monstre d’ambition et de travail. Reste à trancher si ce score est, ou pas, le record absolu dans l’histoire du football. Toujours selon la Gazzetta dello sport, le Tchèque Josef Bican (805) et Romario (772) seraient encore devant « CR7 » et Pelé. Ce qui sous-entendrait que le Portugais, qui ambitionne de jouer jusqu’à ses 40 ans, n’aurait plus qu’une ou deux saisons à jouer à son rythme d’ogre pour devenir le plus grand buteur de tous les temps.

COURSE AU RECORDS
Toutefois, pour le Corriere dello sport, qui a longuement enquêté sur le sujet, «CR7» serait déjà devant car certains buts attribués à Bican et Romario n’ont pas été marqués en matches officiels. Et un autre buteur pourrait avoir fait mieux que tous ces attaquants, l’Allemand Erwin Helmchen, qui a principalement joué dans les années 1930 et 1940… Quant à Lionel Messi (33 ans), grand rival de Cristiano Ronaldo, il n’est pas en reste: fin décembre, il a lui aussi égalé Pelé, cette fois au nombre de buts inscrits sous le maillot d’un seul club, en franchissant avec le FC Barcelone la barre des 643 unités établie par l’illustre Brésilien avec Santos. Une performance saluée par Pelé lui-même: « Comme toi, je sais ce qu’est l’amour de revêtir le même maillot chaque jour. Comme toi, je sais qu’il n’y a rien de mieux qu’un endroit où on se sent chez soi. Félicitations pour ton record historique, Lionel », avait alors réagi le Brésilien sur Instagram.
Depuis, «La Puce» a continué à accumuler les buts et il en compte désormais 729, dont 71 inscrits avec la sélection argentine. Plus jeune que Ronaldo de deux ans, Messi pourrait donc à son tour se mêler à cette course aux records, symbole de l’éternelle rivalité entre le quintuple Ballon d’Or portugais et le sextuple Ballon d’Or argentin.