Sous le thème « Le commerce au service de la production nationale », la 51e édition de la Foire internationale d’Alger (FIA) aura lieu le 8 mai et s’étalera jusqu’au 13 du même mois. Cette édition aura pour invité d’honneur la République populaire de Chine.

C’est ce qu’ont annoncé, hier dans une conférence conjointe à la Safex, le ministre du Commerce, Saïd Djellab, et l’ambassadeur de Chine en Algérie, Yang Guangyu.
« Cette édition intervient dans une conjoncture favorable au partenariat dans le domaine du commerce international, et ce, par le soutien et le suivi accordés par l’Algérie aux investisseurs nationaux pour la promotion de leurs produits et la facilitation accordée aux IDE », dira le ministre du Commerce. Il ajoutera que la « Chine est notre premier partenaire commercial et économique », d’où l’intérêt de cette édition. « L’évènement de cette édition, c’est bien sûr la Chine comme invitée d’honneur, il s’agit de notre premier partenaire économique, mais c’est aussi un rendez-vous dédié à la production nationale ».
« Cela cadre avec la politique commerciale actuelle engagée dans la promotion, le développement et la protection de la production nationale », dira Saïd Djellab, pour qui les mesures qui ont été prises ces derniers temps vont dans le sens d’encourager davantage la production nationale, partager la valeur ajoutée. « Nous voulons être un partenaire gagnant-gagnant, nous ne voulons pas être seulement un marché de consommation », dira encore Saïd Djellab.
« La République populaire de Chine, avec laquelle nous partageons une relation excellente et qui a été parmi les premiers pays à prendre part à la Foire internationale d’Alger, sera l’invitée d’honneur de cette 51e édition », ajoutera-t-il. Une participation qui coïncidera avec le 60e anniversaire de l’établissement des relations économiques entre l’Algérie et la Chine.

Premier partenaire commercial et économique
L’ambassadeur de Chine dira que son pays est honoré de cette invitation, rappelant qu’il n’a jamais raté une édition de la Foire internationale d’Alger depuis 1967. « Nous avons un partenariat stratégique global avec l’Algérie », dira l’ambassadeur. Il ajoutera que les entreprises chinoises sont très motivées et prêtes « à montrer leurs savoir-faire et surtout leur détermination à continuer à travailler dans le marché algérien ». « Pour la Chine, l’Algérie est toujours un pays à fort potentiel, malgré des difficultés passagères. Nous sommes toujours optimistes en l’avenir de notre partenariat, nos entreprises travaillent en Algérie depuis 30 ans et sont déterminées à pérenniser leur présence. Nous sommes disposés à accompagner le développement de cette production nationale », affirmera l’ambassadeur de Chine. Le Pavillon de la Chine accueillera 58 entreprises représentant le secteur de l’industrie, de l’électronique, de l’électricité, des télécommunications, de la construction, de l’automobile et des hydrocarbures sur une surface d’exposition de 1 477m2. Prendront part à cette manifestation, 704 opérateurs économiques nationaux et étrangers, sur une surface nette d’exposition de 29 000 m2. La participation nationale sera représentée par 413 exposants dont 143 entreprises du secteur public dans les domaines de l’énergie, de la chimie et pétrochimie, de l’agroalimentaire, la mécanique et la sidérurgie, les grands travaux, le bâtiment et les services.
La participation étrangère enregistrera cette année 269 exposants représentant 25 pays sur une surface globale de 3 829 m2. La Chine avec une surface de 1 477 m2 et 58 entreprises représentera la plus forte participation étrangère, suivie de la Turquie.
Le 9 mai, en marge de la FIA, est prévue une journée dédiée au commerce extérieur qui traitera de l’encadrement du « commerce extérieur » et du « projet de stratégie nationale d’exportation ». La Foire ouvrira ses portes tous les jours de 10h à 18h, les matinées du 9 et 10 seront réservées exclusivement aux visiteurs professionnels.