Mardi 27 août, le ministre de l’Education nationale a déclaré, à Tipasa, que 50 millions de manuels scolaires, tous cycles confondus, seront mis en circulation pour l’année 2019/2020. «50 millions de manuels scolaires, tous cycles confondus, ont été imprimés au titre de la rentrée scolaire 2019/2020, en plus d’un quota supplémentaire de 30 millions de livres, stocks de l’année dernière», a déclaré M. Belabed, assurant que les livres seront à la disposition des élèves «dès le premier jour de la rentrée scolaire», mercredi 4 septembre. «Le livre scolaire est disponible et il n’y aura aucun manque ou pénurie», a affirmé le ministre, qui a indiqué que les opérations d’impression et de distribution des manuels scolaires aux établissements éducatifs ont commencé «très tôt» à travers l’ensemble du territoire national. M. Belabed a indiqué que «chaque livre a été soumis à l’étude d’une commission compétente relevant de l’Institut national de recherches en éducation (INRE), où il a été procédé au renforcement du contrôle des livres sensibles ayant trait à l’identité nationale afin d’éviter les erreurs commises par le passé». En ce qui concerne le recrutement des diplômés des Ecoles normales supérieures (ENS), le ministre a affirmé qu’ «il n’y a aucune exclusion dans le recrutement dans le secteur de l’Education», soulignant que «cette catégorie est la mieux désignée pour occuper des postes d’enseignants, tous cycles confondus, compte tenue de la formation spécialisée de qualité dont elle bénéficie et de la convention signée entre les ministères de l’Education nationale et de l’Enseignement supérieur». «Les listes de réserve restent en vigueur», a-t-il ajouté, précisant qu’ «une fois les enseignants issus des ENS recrutés, les listes de réserve seront exploitées en tenant compte du mérite et de la spécialisation. »L. Z.