Le chanteur Matoub Lounès et le révolutionnaire Imache Amar, membre fondateur de l’Etoile nord-africaine (ENA), parti nationaliste né au sein de l’émigration au début les années 1930, auront leurs statues à leur effigie. Réalisés à l’initiative de l’APC d’Aït Douala en collaboration avec la Fondation Matoub-Lounès et l’association Imache-Amar, ces édifices monumentaux seront érigés au centre du chef-lieu communal d’Ath Douala. Leur inauguration était prévue dans le courant de la soirée de lundi.