Le nombre des agences de voyage et de tourisme agréées par l’Office national du pèlerinage et de la omra (ONPO) pour l’organisation de saison de la Omra 1442 de l’hégire a atteint plus de 400 agences, et ce, en attendant la garantie de toutes les conditions nécessaires à la reprise de l’activité et l’autorisation des hautes autorités, a-t-on appris jeudi auprès d’une source à l’Office. Un total de 505 agences de tourisme et de voyages se sont inscrites via le portail électronique de l’Office pour participer à l’organisation de la saison de la Omra pour l’année 1442 de l’hégire, a déclaré à l’APS Hidaoui Mustapha, chargé d’information à l’Office, précisant que 421 agences ont été agréées à ce jour (jeudi). 330 agences parmi celles inscrites avaient participé à l’organisation de la précédente saison, ce qui les habilite « systématiquement » à participer à cette nouvelle saison, dès la reprise de cette activité et une fois les conditions réunies avec l’autorisation des hautes autorités du pays. Les agences candidates pour la première fois sont estimées à 175, dont 134 ont effectivement téléchargé le dossier de candidature via le portail électronique dédié à la Omra, créé par l’Office pour faciliter l’opération d’inscription, précise la même source, ajoutant que 115 dossiers ont été validés contre 19 rejetés. Le nombre des agences saoudiennes inscrites s’élève à 261 et des contrats ont été conclus avec 165 d’entre elles, selon la même source. Concernant la délivrance des agréments habilitant les agences de tourisme à participer à la saison 1442 de la Omra, 385 ont été délivrés en attendant la délivrance de 33 autres et la finalisation de 3 autres , portant le total des agréments à 421. Il a relevé que les agences de voyage titulaires d’autorisations d’organisation de la Omra 1442 de l’hégire sont tenues « de ne pas faire la promotion des programmes de la Omra », au vu des circonstances imposées par la propagation du nouveau coronavirus sous peine de sanctions prévues dans le cahier des charges, voire le retrait de leurs agréments. « Les citoyens sont également invités à faire preuve de vigilance et à ne pas céder aux fausses annonces et aux programmes trompeurs auxquels peut recourir une quelconque agence », a-t-il rappelé. Le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, Youcef Belmehdi, avait affirmé, jeudi à Blida, que la question de reprise des vols de la Omra « n’est pas à l’ordre du jour », vu la poursuite de fermeture de l’espace aérien pour stopper la propagation de l’épidémie du nouveau coronavirus (COVID-19). Il a ajouté que son département ministériel « n’est pas pressé d’ouvrir le débat sur cette question », au vu de la poursuite de la propagation de cette pandémie. « Notre intérêt est axé actuellement sur la sauvegarde de la santé des citoyens », a-t-il observé.