Placée sous le signe «Protègerons l’écosystème pour la développement durable», la 3ème édition du Festival Montagn’Art est prévue les 7 et 8 décembre au village Taourirt Mokrane (Larbaâ Nath Irathen). Afin de réfléchir sur cette thématique, la penser et la développer, de nombreuses activités seront organisées regroupant les principaux acteurs de l’économie, la culture, le tourisme et l’écologie.

«Cette réflexion prend sa source d’un questionnement autour du lien à trouver et à consolider entre la connaissance et la transmission du savoir ancestral des habitants de la montagne et ceux qui vivent dans les milieux urbains, éloignés, chaque jour davantage, de la source de la vie. Un équilibre perdu ou difficile à atteindre, recherché mais pas encore atteint», lit-on dans un communiqué de presse signé l’organisateur de l’événement, l’entreprise spécialisée dans l’organisation d’événements culturels, économiques et scientifiques (EMEV). Au programme, des randonnées pédestres, des rencontres scientifiques et littéraires, des débats, des ateliers et des spectacles, qui permettront aux participants et aux visiteurs/festivaliers de «mettre au premier plan leur bien-être et leur harmonie».