La tendance à la hausse des nouveaux cas de contamination à la Covid-19 a été confirmée hier,
1er juillet, avec l’enregistrement d’un record de 365 cas contre 336 mardi. Le nombre de personnes guéries a connu, lui, une baisse considérable et surtout inquiétant passant de 223 à 143 en 24 heures.

Le nombre de décès semble se stabiliser avec 8 nouveaux décès déplorés hier contre 7 la veille, selon les chiffres communiqués par le porte-parole du Comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie du Coronavirus, Dr Djamel Fourar.
Le total des cas confirmés s’élève ainsi à 14272, soit 32,5 cas pour 100.000 habitants, celui des décès à 920 alors que le nombre des patients guéris est passé à 10040, a précisé M. Fourar.
Ce dernier a expliqué que 32 wilayas ont enregistré des taux inférieurs au taux national, alors que 12 autres n’ont recensé aucun nouveau cas positif au coronavirus durant les dernières 24 heures. 16 wilayas ont enregistré entre 1 et 5 cas, tandis que 20 autres ont notifié plus de 6 cas chacune.
Par ailleurs, M. Fourar a fait part de 48 patients qui sont actuellement en soins intensifs, relevant que «la situation épidémiologique actuelle exige de tout citoyen vigilance et observation des règles d’hygiène et de distanciation physique».
Il a rappelé, dans ce sens, «l’obligation du respect du confinement et du port des masques» et de «veiller à la santé des personnes âgées, notamment celles souffrant de maladies chroniques». Par ailleurs et face à la recrudescence des cas de contamination à la Covid-19, les services de la wilaya d’Alger ont annoncé hier la mesure portant sur l’interdiction des fêtes de mariage et de circoncisions.
Un communiqué de la wilaya fait en effet état de «l’interdiction formelle» de tout type de rassemblement et de regroupement familial, notamment la célébration de mariages et de circoncision qui constituent actuellement des facteurs aggravants de la propagation de la pandémie et ce, dans le cadre des dispositions visant à renforcer la démarche progressive et flexible adoptée face au nouveau Coronavirus (covid-19).
En application de la décision des services du Premier ministre concernant les dispositions visant à renforcer la démarche progressive et flexible adoptée, adossée à un meilleur ciblage des mesures restrictives préconisées dans la gestion de l’urgence sanitaire liée au Covid-19, il a été décidé de l’interdiction formelle de tout type de rassemblement et de regroupement familial, notamment la célébration de mariages et de circoncision, qui constituent actuellement des facteurs aggravants de la propagation de la pandémie», précise le communiqué.
Par ailleurs, le wali a insisté sur la verbalisation systématique de tout contrevenant à la mesure du port obligatoire du masque ou du respect des horaires de confinement, en sus de la réinstauration de l’obligation du port obligatoire du masque dans les véhicules particuliers, que ce soit pour le conducteur ou les autres passagers.
Selon la même source, tous les locaux commerciaux autorisés à exercer leurs activités ont été soumis au contrôle périodique des services du ministère du Commerce, accompagnés de la force publique, pour s’enquérir du respect des gestes barrières notamment le port de masque et la distanciation physique. Toute infraction à ces mesures exposera le propriétaire à la fermeture immédiate du local, au retrait du registre de commerce et aux sanctions financières prévues à cet effet. <