Vingt-huit personnes, victimes d’une intoxication alimentaire qui, selon toute vraisemblance, serait due à la consommation d’un produit de mauvaise qualité servi dans un commerce de restauration. Une rumeur que les résultats définitifs des analyses et l’enquête des services de sécurité confirmeront ou infirmeront. Elles ont été admises, dans la nuit du mercredi à jeudi, aux urgences médicales de l’hôpital des Frères Maghlaoua de Mila, où elles ont reçu tous les soins nécessaires. Les victimes ne présentant pas de symptômes graves ont, après auscultation, été renvoyées dans leurs foyers tandis que celles mal en point ont été maintenues en observation avant d’être autorisées à rentrer chez elle. Une femme, âgée de 37 ans, mariée et mère de deux enfants, qui aurait consommé le même produit alimentaire, hospitalisée le même jour dans un état très grave, est malheureusement décédée. Z. A.