La vingt-troisième édition du Maghreb des Livres, organisée par l’association Coup de Soleil (comme chaque année), est prévue les 18 et 19 février 2017 à l’Hôtel de Ville de Paris (entrée libre).

Cette édition mettra à l’honneur les lettres algériennes, et sera notamment marquée par la présence d’une bonne centaine d’auteurs (du Maghreb : Algérie, Maroc, Tunisie, et de France). Bien que le programme ne soit pas encore définitif comme le soulignent les organisateurs dans leur dossier de presse, on notera la présence de plusieurs auteurs algériens à cet événement, notamment Abdelkader Djemaï, Akram El Kébir, Amin Khan, Abderrahmane Khelifa, Amin Zaoui, Youcef Tounsi, Waciny Laredj, Kamel Daoud, Maïssa Bey, Ahmed Bedjaoui, Djamel Mati, etc. En plus d’une librairie de plus de 5 000 ouvrages, une série d’activités sera organisée, à savoir des cartes blanches, des rencontres, des cafés littéraires et des tables rondes.
Les rencontres s’organiseront autour d’une série de quatre hommages. En effet, le Maghreb des livres 2017 rendra hommage à l’écrivain algérien et anthropologue des religions Malek Chebel, au diplomate, écrivain et ancien résistant français Stéphane Hessel, à l’écrivaine et féministe marocaine Fatima Mernissi, et à l’entrepreneur et mécène franco-algérien Arezki Idjerouidène.
Les tables rondes, espace de débat et de réflexion porteront sur quatre thèmes : littérature avec une rencontre intitulée «Mostaganem, ville-phare du théâtre algérien» ; actualité avec une rencontre intitulée «Maghreb : la fuite des cerveaux» ; intégration avec rencontre intitulé «Le vote des banlieues» ; et enfin sur l’histoire avec une rencontre intitulée «Bey de Constantine puis résistant dans les Aurès : El Hadj Ahmed Bey».
A cela s’ajoute un espace jeunesse, une exposition artistique et un stand de calligraphes. Pour rappel, et comme le précisent les organisateurs dans leur présentation, «le Maghreb des livres est un évènement culturel national qui connaît un succès croissant et attire chaque année quelque 6 000 à 7 000 visiteurs. Depuis 1994, ce salon a pour vocation de réunir les productions éditoriales, romans, essais, beaux-livres, BD, d’auteurs vivant en France ou dans les pays du Maghreb».