Plus de 8 000 familles seront relogées, à partir de dimanche prochain, dans le cadre de la 23e étape de relogement dans la wilaya d’Alger. Elle concernera, en premier lieu, les habitants des bidonvilles situés sur la route de Saoula dans la daïra de Bir Mourad Raïs ainsi que le quartier de Sidi M’barek, relevant de la commune de Birkhadem 

La première phase de la 23e étape de relogement dans la wilaya d’Alger débutera dimanche prochain. L’opération en question concerne plus de 8 000 familles qui résident dans des bidonvilles, outre des caves, terrasses, chalets et toute autre bâtisse anarchique défigurant la capitale. Cette opération de relogement est prévue dans la daïra de Bir Mourad-Raïs au profit des habitants des bidonvilles situés sur la route de Saoula et dans le quartier de Sidi M’barek relevant de la commune de Birkhadem, a-t-on appris, hier, des services de la communication de la capitale. Ainsi, l’opération concernera «en principe» le quartier de Sidi M’Barek, qui compte quelque 500 familles vivant dans des habitations précaires et dont les dossiers se trouvent au niveau de la wilaya en vue d’arrêter, de manière définitive, la liste des bénéficiaires. Viendra ensuite, selon la même source, le tour des bidonvilles situés sur la route de Saoula et dont l’étude est en cours au niveau de la daïra de Bir Mourad-Raïs.
Par ailleurs, la même source a indiqué que l’étude des recours introduits par les familles exclues des opérations de relogement, qui ont porté sur plusieurs sites anarchiques dans la commune de Gué de Constantine, à l’instar d’Aïn Malha et d’Erramli, est en cours au niveau de la wilaya. A ce titre, les services de la daïra de Bir Mourad-Raïs remettront aux exclus les décisions de rejet des recours introduits. D’autre part, le wali d’Alger avait affirmé qu’après élimination du reste des bidonvilles défigurant la capitale, les dossiers « des Algérois » vivant dans des conditions difficiles et souffrant d’« exiguïté », ainsi que ceux qui désirent se marier et fonder une famille, « seront pris en charge ».