Le ministre de la Justice, Garde des sceaux, Belkacem Zeghmati a présidé, dimanche à Alger, la cérémonie d’installation de Bourbala Fayçal au poste de Directeur général par intérim de l’administration pénitentiaire et de la réinsertion, en remplacement de Mokhtar Felioune, rapporte l’APS. Lors de cette cérémonie d’installation à laquelle ont pris part le premier président de la Cour suprême, la présidente du conseil d’Etat, le Procureur général près la Cour suprême, le commissaire d’Etat au conseil d’Etat ainsi que des cadres du ministère de la Justice, Belkacem Zeghmati a salué le couronnement « mérité » de M. Bourbala, soulignant qu’il a fait preuve de sérieux dans toutes les missions qui lui ont été confiées, depuis qu’il a rejoint, en 2003, la direction générale de l’administration pénitentiaire et de la réinsertion. Le parcours professionnel « sérieux » de Fayçal Bourbala, particulièrement au niveau de l’administration pénitentiaire et de la réinsertion lui a permis d’acquérir une longue expérience et une expertise de haut niveau dans le domaine de la politique pénitentiaire nationale et de ses applications opérationnelles. Bourbala a rejoint, en 1996, le corps de la justice où il a occupé le poste magistrat au tribunal d’El Harrach avant d’être nommé juge d’instruction près le tribunal de Sidi M’hamed suivi de celui de Médéa. En 2003, il est nommé directeur adjoint du recrutement et de la formation à la direction générale de l’administration pénitentiaire et de la réinsertion. En 2008, il est nommé directeur de la recherche et de la réinsertion sociale et membre de la commission de l’aménagement des peines jusqu’à 2014, avant d’être nommé, en octobre dernier, inspecteur général par intérim des services pénitentiaires. Outre sa formation de base à l’Ecole supérieure de magistrature et son expérience dans le domaine judiciaire avant d’avoir rejoint le domaine de l’application des peines et l’administration pénitentiaire et de la réinsertion, M. Bourbala est diplômé de l’Ecole nationale de l’administration (ENA), détient une licence en droit, un Magister en droit et en sciences pénales et d’un doctorat dans la même spécialité en 2018. De même qu’il a suivi et participé à plusieurs stages et sessions de formation à l’intérieur et à l’extérieur du pays. Le chef de l’Etat, M. Abdelkader Bensalah avait mis fin, mardi dernier, aux fonctions de Mokhtar Felioune, en sa qualité de Directeur général de l’Administration pénitentiaire et de la réinsertion au ministère de la Justice.