Il ne se passe une seule journée sans que les services des Douanes ne nous communiquent des tentatives de contrebande, un phénomène qui mine l’avenir de l’économie nationale. Ainsi, dimanche à Souk Ahras, les agents en poste ont réussi lors d’une mission de contrôle à saisir une importante quantité de boissons alcoolisées destinée à une vente clandestine à des clients résidant au niveau des différents quartiers de cette ville frontalière. Le mis en cause a été verbalisé et la marchandise saisie, composée de 552 unités de boissons alcoolisées, ainsi que le véhicule Seat (Ibiza) immatriculée en Algérie, qui a permis le transport de cette marchandise prohibée. Les douaniers depuis plusieurs mois ont exécuté les instructions émanant de la direction régionale dont les bureaux se trouvent à Annaba. Trois directions de wilaya sont rattachées à la direction régionale (Annaba siège, El Tarf et Souk Ahras) dont deux directions sont dans des zones frontalières avec plusieurs postes de transit. La multiplication des opérations de contrôle a permis, selon la même source, de faire avorter des tentatives d’évasion fiscale, d’introduction sur le territoire de centaines de milliers de comprimés psychotropes, revendus dans la clandestinité à des jeunes. Notons que la marchandise ainsi que le véhicule en question ont été remis au receveur des douanes pour poursuite conformément à l’ordonnance 05-06 de lutte contre la contrebande ainsi, un dossier contentieux à été établi à l’encontre du contrevenant.
Par ailleurs, selon un communiqué de presse rendu public de la part du coordinateur de la cellule de communication de la Sûreté de wilaya, trois personnes ont été appréhendées au niveau du chef-lieu de wilaya El Tarf pour vente sans autorisation de boissons alcoolisées. Les mis en cause conduits au poste de police, ont été verbalisés puis présentés devant le Procureur de la République du même tribunal sous le chef d’inculpation de vente illicite.M. B.