Apres la vidéo largement partagée, depuis le 13 de ce mois, sur les réseaux sociaux montrant une immense fuite de pétrole brut sur un pipeline endommagé, situé entre El Borma et Hassi Messaoud, Sonatrach a confirmé dans un communiqué, diffusé lundi 18 novembre l’après midi, avoir réparé la fuite aussitôt que l’information confirmée.

En effet, la vidéo montre une gigantesque marée de pétrole qui submerge une zone sur le territoire d’El Borma (400 km du chef lieu de la wilaya d’Ouargla), a suscité un tollé auprès des citoyens du Sud et défenseurs de l’environnement. Dans son communiqué, Sonatrach a précisé avoir mobilisé toutes les ressources nécessaires à la réparation du pipeline, ajoutant que l’opération de récupération du pétrole brut poussiéreux était terminée.

Sonatrach a souligné que l’opération avait été mené conformément aux mesures et aux réglementations en matière de respect de l’environnement, ajoutant que le groupe gère un réseau de transport dépassant les 22 000 kilomètres de réseaux de pipelines .

Le texte du communiqué de Sonatrach :

« Alger, le 18 Novembre 2019

Faisant suite aux différentes informations relayées ces derniers jours sur les réseaux sociaux relatives à des épanchements de brut dans la région d’El Borma, Hassi Messaoud, SONATRACH tiens à informer l’opinion publique qu’aussitôt constatée, cette fuite a été immédiatement réparée par ses équipes spécialisées ainsi que les équipes d’intervention de SONATRACH basé à Haoud El Hamra, commune de Hassi Messaoud dans la wilaya de Ouargla.

Soucieuse du respect des procédures et des règles environnementales, SONATRACH qui gère un réseau de transport de plus de 22 000 km de canalisations sur le territoire national, a mobilisé tous les moyens requis à cette opération et les travaux de récupération du brut et de remise en état des lieux sont achevés. »