L’intense activité, menée ces derniers temps par les services de police et gendarmerie dans le cadre de la lutte contre toutes formes de criminalité, ne cesse de porter ses fruits à travers la wilaya d’Oum El Bouaghi.
Dans ce sillage, des quantités de drogue, psychotropes et de cocaïne (dure) ont fait l’objet de saisies dernièrement par les services de police du chef-lieu de wilaya.
C’est suite à l’exploitation d’informations crédibles, concernant l’exploitation d’un logement à la nouvelle ville pour des activités de prostitution et écoulement de drogue (cocaïne ), que la fouille réglementaire du logement en question le 7 novembre 2019 s’est soldée par la neutralisation du suspect et la saisie de cocaïne, de kif traité et de comprimés de psychotropes, d’un computer, d’une caméra de surveillance. L’exploitation de ces derniers équipements a permis l’identification de 6 suspects, âgés de 25 à 39 ans, parmi lesquels une jeune fille et un repris de justice.
Constitution de groupe de malfaiteurs, détention de cocaïne dure, psychotropes, écoulement dans le cadre d’un groupe de crime organisé, mise en place d’un lieu de prostitution, non-dénonciation d’un repris de justice, tels sont les chef d’accusation pour lesquels les mis en cause ont été déférés, mardi dernier, devant le Parquet.
Par ailleurs, l’immobilisation et la fouille d’un véhicule touristique par une patrouille de la Brigade de recherches et d’investigations (BRI) en tournée au village Mohamed-Lakhdar sur les hauteurs d’Oum El Bouaghi, à bord duquel se trouvaient 2 individus âgés de 32 et 43 ans, s’est soldée par la saisie de plaquettes de drogue et une quantité de cocaïne.
Les deux mis en cause ont été déferrés le 11 novembre 2019 devant le parquet du chef-lieu de wilaya pour les chefs d’accusation de détention de kif traité et cocaïne dure.
Par ailleurs, un atelier de fabrication d’armes à feu traditionnelles a été démantelé mercredi dans un domicile par les éléments de la Brigade de recherches de la Gendarmerie de Aïn M’lila (61 kilomètres à l’ouest d’Oum El Bouaghi). Ces derniers ont entrepris, suite à l’exploitation d’informations crédibles, la fouille minutieuse du domicile suspect qui s’est soldée par la saisie de 2 fusils de fabrication artisanale, 2 pistolets dont l’un de fabrication traditionnelle, 600 grammes de poudre noire (baroud) pour munitions et une somme de 558 000 DA. Sur un autre registre, l’exploitation d’informations crédibles concernant le passage d’un véhicule suspect de type Renault 25, provenant de la wilaya de Tébessa, a permis aux gendarmes de la brigade territoriale de Blala (Meskiana) de mettre en place mardi un point de contrôle au lieudit Mechta Argoub El Araneb (commune de Blala) sur l’axe Blala-Meskiana du Chemin de wilaya 04.
L’opération s’est soldée par l’immobilisation du véhicule en question et la saisie de pas moins de 600 sachets de pâtes alimentaires de fabrication étrangère (Tunisie).n