Mais qui va arrêter Dominic Thiem à Londres ? Après avoir fait tomber Roger Federer dimanche, le numéro 5 mondial est venu à bout de Novak Djokovic (6-7, 6-3, 7-6) mardi soir, au terme d’une bataille titanesque. Premier qualifié pour les demi-finales du Masters, l’Autrichien vient de battre coup sur coup deux membres du top 3 pour la première fois de sa carrière. «Novak est probablement le meilleur joueur de tennis au monde actuellement, je savais qu’il fallait que je fasse quelque chose hors du commun pour le battre, que je sorte des coups spéciaux, auxquels il ne s’attendrait pas. C’est probablement le meilleur match que j’aie jamais disputé», a confié Thiem après sa victoire, estimant avoir fait «quelque chose d’exceptionnel, d’inhabituel». «J’ai frappé très fort, les 51 points gagnants confirment aussi que j’ai été précis et efficace. (…) Dans certains moments chauds, j’ai aussi bien utilisé le contre-pied. Au final, tout cela m’a permis de réaliser effectivement un grand match», a-t-il ajouté. Il faut dire que pour un terrien comme lui, battre «Djoko» en indoor devait forcément avoir une sauveur particulière.

Djoko ne peut «qu’incliner la tête»
Lucide, le Serbe a d’ailleurs reconnu la supériorité de son adversaire du soir. «Il mérite de gagner, il a été très courageux. Je ne peux qu’incliner la tête et le féliciter» a-t-il sportivement expliqué. «Je n’ai pas connu beaucoup de matches comme celui-là. Il tapait de toutes ses forces à chaque fois qu’il pouvait et ça rentrait dans le terrain», a poursuivi celui qui n’a plus son destin en main dans la course au trône mondial. Tout comme Federer, Djokovic est donc tombé sous les coups incessants de Thiem. Les deux victimes de l’Autrichien ont désormais rendez-vous, jeudi soir, pour se disputer une place dans le dernier carré.