Les éléments de la police de Sidi Bel Abbès ont effectué, jeudi, des descentes inopinées au niveau du quartier Graba et autres agglomérations de la ville, où ils ont pu saisir une quantité de pétards s’élevant à plus de 1 600 unités. Selon le communiqué des services de la police, l’opération intervient dans le cadre de la lutte contre la vente des produits pyrotechniques à l’occasion du Mawlid nabaoui charif.

Le numéro vert de la police sollicité
Par ailleurs, pas moins de 590 interventions ont été réalisées par les éléments de la police de Sidi Bel Abbès au cours du mois d’octobre écoulé, faisant suite aux appels des citoyens à travers le numéro vert 15-48 et le numéro de secours 17. Dans ce contexte, 499 appels à travers le numéro vert 15-48, dont 398 ont concerné des demandes d’interventions et de secours et 91 autres sur le numéro de secours 17. Les services de la police ont reçu 27 appels pour signaler des accidents de la circulation, 150 demandes de renseignements et orientations, 9 pour signaler des vols et 6 autres pour divers signalements, a précisé le communiqué de la cellule de communication de la Sûreté de wilaya. Ces appels ont permis aux services de la police de traiter plusieurs affaires de droit commun, à intervenir au moment opportun et apporter secours aux citoyens en difficulté et évacuer vers les hôpitaux des personnes en danger de mort et leur a permis d’arrêter des personnes en flagrant délit. Depuis sa mise en fonction, le numéro vert de la police 15-48 a contribué à réduire la criminalité, estime-t-on.

3 brigadiers de la police et un agent de l’ordre public écroués
Le procureur de la République près le tribunal de Sidi Bel Abbès a mis sous les verrous, jeudi, trois brigadiers de la police et un agent de l’ordre public, accusés d’abus de fonction. Les quatre mis en cause ont fait objet d’une plainte déposée par un citoyen auprès des services de la Direction générale de la Sûreté nationale, les accusant de lui avoir saisi injustement, la somme de
1 000 euros. L’enquête ayant confirmé ses propos, il a été ordonné d’arrêter les 4 éléments de la police et de les présenter au Parquet. Le magistrat instructeur a reçu également la plainte de deux autres personnes qui ont accusé les mis en cause de leur avoir réquisitionné une somme importante d’argent et autres objets.
N. B.