Entamée le 1er octobre, après une intense préparation marquée par des rencontres de coordination entre divers services intervenants, la campagne hivernale 2019 bat son plein sur le terrain par la prise en charge de la préoccupation majeure des citoyens, en l’occurrence les produits énergétiques. Pour cela le gaz butane, au demeurant la préoccupation majeure, notamment sa disponibilité régulière, particulièrement dans les zones rurales et éloignées, est prise en charge par les services concernés. Ainsi pas moins de 106 points de vente de ce produit sont recensés à travers la wilaya. Afin d’assurer un meilleur approvisionnement des divers distributeurs et les citoyens en matière de gaz butane, le centre enfuteur localisé à Aïn Beïda (25 kilomètres à l’est du chef-lieu de wilaya) peut assurer en période de pointe la production de 18 000 bouteilles/jour, selon des sources concordantes de la direction de l’énergie. Ce centre approvisionne aussi la wilaya voisine de Tébessa et exporte une certaine quantité vers la Tunisie voisine. Le froid commence à s’installer dans la région d’Oum El Bouaghi, connue pour ses rigueurs climatiques, froid glacial en hiver, chaleur insupportable en été. D’autre part, les conditions de scolarité des enfants des zones rurales sont aussi un souci majeur pour les responsables locaux. De ce fait, la wilaya a entrepris une initiative plus que louable concernant la dotation de pas moins de 99 écoles primaires d’une installation de gaz propane. Ainsi la mise en place de la citerne de propane est en cours. Cette opération atténuera certainement les difficultés enregistrées auparavant et permettra de meilleures conditions de scolarité dans les écoles rurales disposant d’une cantine afin de servir des repas chauds, des classes chauffées et autres.
K. M.