Seul représentant algérien encore en lice dans le Championnat arabe des clubs UAFA, le MC Alger aura un déplacement compliqué en Irak pour y défier le club des forces aériennes. Un duel prévu demain dans la ville d’Erbil (14h00). Ayant fait de la consécration dans le tournoi un des objectifs pour cette saison, le « Doyen » devra réaliser un bon résultat avant la seconde manche à Alger le 16 décembre prochain.

Alger-Istanbul-Erbil, c’était le périple des Mouloudéens pour rallier le lieu de l’empoignade comptant pour les huitièmes de finale «aller» de la Coupe arabe des clubs UAFA. Le voyage en terres irakiennes a, d’ailleurs, été retardé de 24 heures faute de place dans l’avion. Initialement, c’était une escale à Doha (Qatar) qui était au programme mais les dirigeants du Mouloudia ont opté pour un autre trajet moins périlleux et fatigant pour les organismes.
Dans un premier temps, c’est lundi que les poulains de Bernard Casoni devaient s’envoler vers l’extrême nord-est de l’rak mais il a fallu attendre 24h pour pouvoir trouver des places pour les 36 membres de la délégation Dz. Ce n’est, par conséquent, que mardi matin à 11h que les « Vert et Rouge » ont décollé vers sa destination.
Cette empoignade semble connaître beaucoup d’aléas pour les Algériens. Au début, elle était fixée pour le 24 octobre dernier mais la situation sécuritaire au pays des Jardins Suspendus de Babylone a contraint les organisateurs à la reporter après de longues tractations. Notamment avec la direction de la formation algéroise : « après de longues négociations avec le secrétaire général de l’Union arabe de football (UAFA) et le concours de l’ambassadeur d’Algérie en Irak, il a été décidé de reporter la rencontre», avait indiqué Fouad Sakhri, directeur général sportif.
Invaincus depuis 12 matchs
Le patron de la SSPA/MCA avait aussi révélé que « les responsables de l’UAFA nous ont proposé d’abord la date du 6 mai, nous avons refusé. Ils nous ont proposé par la suite de jouer le match aller à Alger, mais on a aussi refusé.» C’est donc demain (14h00) que ce match va finalement se jouer. Il sera important de ramener un bon résultat avant l’ «acte II» dans 5 semaines au stade 5 juillet 1962.
Sakhri a, dans une interview accordée au quotidien spécialisé Le Buteur, dit avoir « exigé le titre (championnat) à Casoni, car avec tous les moyens qu’on a mis cette saison, le Mouloudia ne peut se permettre de sortir les mains vide en fin de saison. Nous sommes là pour faciliter la tâche à l’entraîneur et on tient à décrocher au moins un titre.» Aujourd’hui co-leader avec le CR Belouizdad dans la compétition locale, les camarades d’Abdelmoumene Djabou semblent bien armés pour un éventuel couronnement. Même si la saison est encore longue. Poursuivre l’aventure arabe et préserver l’invincibilité de 12 matchs (9 succès et 3 nuls) feront du bien aux troupes.
En tout cas, les joueurs accordent beaucoup d’importance à l’opposition contre les Force aériennes irakiennes : « Le match contre les Irakiens ne sera pas facile, car cette équipe a de très bonnes individualités. Mais on ira là-bas pour enregistrer un bon résultat », a estimé Mehdi Benaldjia en notant qu’ « en ce qui me concerne, je suis prêt pour ce rendez-vous comme lors des précédents rencontres. Certes, je veux jouer ce match pour m’imposer, mais le dernier mot revient au coach, c’est lui décidera quant au joueur qui est apte à jouer. Même si je rentre en cours de jeu, je ferai comme face au NAHD pour tenter de marquer et aider mon équipe à réaliser un bon résultat.» Place au terrain et son verdict.