Agissant dans le cadre de la lutte contre la criminalité, les services de police de Aïn Kercha (40 km au sud-est du chef-lieu de wilaya) sont parvenus, suite à l’exploitation d’informations crédibles faisant état de la détention par un individu de faux billets de banque destinés à être écoulés, à identifier ce dernier. De ce fait, la mise en place d’une souricière le 15 octobre en fin d’après-midi a permis aux enquêteurs de mettre la main sur le mis en cause âgé de 23 ans dans un quartier de la ville.
La fouille minutieuse de ce dernier a permis aux enquêteurs de saisir pas moins de 40 faux billets de banque de
1 000 DA. La poursuite des investigations s’est soldée par l’identification et la neutralisation de ses 4 complices, âgés de 44 à 54 ans.
Les mis en cause ont été déférés devant le Parquet jeudi pour falsification de billets de banque et de tentative d’écoulement dans le marché.
Par ailleurs, les éléments de la Brigade de recherches et d’investigations (BRI) d’Oum El Bouaghi ont, suite au guet et à la poursuite d’un véhicule suspect de type Renault Symbol, de l’immobiliser le 14 octobre à 3H du matin au niveau de la voie d’évitement de l’axe Aïn Fakroun-Aïn Kercha et d’arrêter ses deux occupants. La fouille minutieuse du véhicule s’est soldée par la saisie de 3 000 comprimés de psychotropes bien dissimulés dans la garniture dans l’une des portières du véhicule.
Les mis en cause, âgés de 29 et 40 ans, ont été déférés devant le Parquet pour détention et commercialisation de psychotropes dans le cadre du crime organisé.
Dans la lutte contre la criminalité et notamment économique, dont l’impact est plus que négatif sur l’économie du pays, les éléments de police de la Sûreté de daïra de Aïn Kercha ont saisi le 15 octobre une importante quantité de boissons alcoolisées.
L’opération a eu lieu suite à l’exploitation minutieuse d’informations crédibles faisant état de la commercialisation de boissons alcoolisées dans certains domiciles. La fouille sur perquisition judiciaire de 5 domiciles s’est soldée par la saisie de 20 537 unités de boissons alcoolisées de diverses marques locales et étrangères.
Alors que la marchandise a été remise aux services compétents, les mis en cause se sont vus établir un dossier judiciaire. Il importe de rappeler que de véritables réseaux de vente illégale de boissons alcoolisées dans les domiciles écument certains quartiers des agglomérations de Aïn Beïda, Aïn Kercha et Aïn Fakroun. n