Une quantité de 200 quintaux de blé tendre destinée à la contrebande a été saisie à M’sila par le groupement territorial de la Gendarmerie nationale, ont annoncé vendredi les services de ce corps constitué. Lors d’un point de contrôle routier, les éléments de la Gendarmerie nationale ont intercepté au cours de cette semaine deux semi-remorques en provenance du centre du pays transportant cette quantité de blé tendre à destination de la région Sud du pays, a-t-on précisé, détaillant que les conducteurs des deux camions ne possédaient aucune pièce justifiant le transport de cette marchandise. La quantité de blé saisie a été acheminée vers la coopérative de céréales et des légumes secs (CCLS) de M’sila, ont expliqué les mêmes services qui ont rappelé que d’autres opérations de saisies de blé tendre destiné à la contrebande ont été effectuées au cours de cette année dans la capitale du Hodna et qui se sont soldées par la saisie de 1000 quintaux. Selon les enquêteurs de la Gendarmerie nationale, les contrebandiers vendent le quintal de blé tendre détourné pour constituer un aliment du bétail à 4.000 DA, alors qu’habituellement le quintal de la même céréale est cédé à 2.000 DA pour sa transformation en farine ou en semoule.