L’artiste peintre palestinien Sulaiman Shaheen expose, actuellement, et jusqu’au   30 octobre prochain, une vingtaine de toiles à la galerie IFru-Design au Télemly, à Alger. 

Le jeune artiste, toujours étudiant à l’Ecole des Beaux-Arts d’Alger, dévoile néanmoins à travers ses œuvres un talent et un style qui pourraient dès à présent le classer parmi les «anciens». La responsable et fondatrice de la galerie IFru-Design, Amel Kasmi, nous explique que l’exposition quotidiennement ouverte au public depuis lundi dernier fait suite à une proposition de l’artiste Karim Sergoua : «En tant que conseiller artistique de la galerie, l’artiste Karim Sergoua nous a proposé de découvrir le travail de son élève à l’Ecole des Beaux-Arts. Nous avons rencontré Sulaiman Shaheen au niveau de l’Ecole et nous avons découvert  son travail, excellent à plus d’un titre. Et c’est comme cela que nous avons sélectionné 23 de ses toiles pour cette exposition», a-t-elle indiqué. Elle nous souligne  dans ce sillage que l’un des objectifs de l’exposition est ainsi de  mettre en avant le travail d’un artiste « prometteur ». Exposition qui marque par ailleurs la première rencontre de Sulaiman Shaheen avec le public algérien, dans le cadre d’une exposition personnelle organisée par une galerie privée,  les visiteurs sont conviés à découvrir  une thématique centrale axée autour de la cause Palestinienne, notamment à travers les portraits d’Ahed Tamimi ou de Yasser Arafat. Le jeune artiste, d’origine palestinienne, est actuellement établi  en Algérie dans le cadre de la poursuite de ses études. «Il est étudiant en Algérie depuis une année maintenant. Mais, son parcours avait commencé à Gaza, en Palestine, où il a étudié l’aménagement intérieur. Par la suite, il a souhaité continuer en Algérie où il compte étudier plusieurs domaines, la peinture bien sûr, mais aussi la sculpture et la céramique». Sulaiman Shaheen a déjà participé à plusieurs évènements en Palestine, puis en Algérie, lors d’une rencontre dédiée aux arts à Constantine et en collaboration avec d’autres artistes.
Le style des œuvres de Sulaiman Shaheen, apparaissant souvent comme étant basées sur des reproductions à partir de photographies, est quant à lui dans la plus pure tradition du réalisme. Ses paysages urbains présentés en filigrane, ses portraits particulièrement expressifs et riches en détails, son travail sur les ombres et les lumières sont ainsi décrits par la galeriste comme le début d’une carrière prometteuse. « Son travail va vers le détail. Ses œuvres sont vraiment impressionnantes pour un élève encore en première année des beaux-arts. C’est un artiste qui montre une véritable maîtrise du dessin». Une maîtrise technique qui fait, par ailleurs, écho aux sujets profonds et complexes que décline l’artiste dans chacune de ses toiles.n