Quatre militaires et un policier burkinabè ont été tués, dans la nuit de vendredi à samedi, au cours de deux attaques menées par des hommes armés dans le nord du pays, selon une source sécuritaire citée par des médias.

« Les détachements militaires de Bahn et Yensé (…) ont été la cible d’attaques simultanées« , indique la même source. Celles-ci ont également fait des blessés parmi les forces de défense et de sécurité.