Le wali d’Alger, Abdelkhalek Sayouda a ordonné la suspension des présidents des Assemblées populaires communales (APC) de

Beni Messous et de Gue de Constantine ainsi qu’autres responsables locaux relevant des mêmes assemblées locales, et ce jusqu’à ce que la justice tranche dans leurs affaires, a indiqué dimanche un communique de la wilaya d’Alger, rapporte par l’APS.

« Suite à la constatation des poursuites judiciaires conformément aux dispositions de l’article 43 de loi 11-10 du 22 juin 2011 relative à la commune, le wali d’Alger, Abdelkhalek Sayouda a suspendu MM. Slimane Houadef et Moussa Arous, respectivement présidents des APC de Beni Messous et de Gue de Constantine, et ce jusqu’à ce que la justice tranche dans leurs affaires », lit-on dans le communiqué.

La suspension concerne également MM. Youcef Semidaa et Belkheir Rouibat vice-présidents de l’APC de Beni Messous et M. Aamar Khennouche, délégué communal à ladite assemblée, a ajouté la même source.