Moussa Merabet, l’un des plus anciens joueurs de handball dans la région oranaise et l’un des fondateurs de l’ES Arzew, qui vient d’être victime d’un accident vasculaire l’ayant rendu paralysé, a été honoré par la direction de l’ESA en marge de l’ouverture de la nouvelle saison en handball (messieurs). La direction de l’ESA, en coordination avec les autorités de la ville d’Arzew, a profité de la réception du GS Pétrolier pour le compte de la première journée d’Excellence pour organiser vendredi cette cérémonie au niveau de la salle de Gdyel, qui a abrité la partie en question, soldée par la victoire du GSP, récent vice-champion arabe, sur le score de 25-23. «C’est la moindre des choses que nous pouvons offrir en signe de reconnaissance à Merabet, l’une des figures de proue de la petite balle oranaise. Nous souhaitons que cette cérémonie lui a remonté le moral vu qu’il se retrouve depuis six mois dans un état de santé difficile», a déclaré à l’APS, le président de l’ESA, Amine Benmoussa. Evoquant la défaite de son équipe face au GSP, en ouverture du championnat, le même responsable a déclaré ne pas rougir de cette défaite face à l’un des gros bras du championnat, «sachant que notre effectif cette saison a vu la promotion de pas moins de cinq joueurs de l’équipe junior la saison passée». Le patron de l’ESS a profité de l’occasion aussi pour déplorer le retard accusé pour la réouverture de la salle omnisports d’Arzew qui subit des travaux de réhabilitation depuis mars dernier, obligeant les joueurs de l’ESA à accueillir leurs adversaires au niveau de la salle omnisports de la commune de Gdyel, à l’Est d’Oran.