Aux Etats-Unis, tout lycéen ou titulaire du baccalauréat ne peut accéder à une université américaine sans avoir eu une expérience de bénévolat. Dans la foulée de cette exigence, imposée par l’Etat fédéral, des jeunes américains bénévoles exploitent en l’occurrence non loin de Boulder, une jolie petite ville de l’Etat du Colorado, des terres agricoles orientées vers l’agriculture bio, sans utilisation de pesticides ni d’engrais chimiques, utilisation des rejets des chèvres pour enrichir les terres, rationalisation de l’utilisation de l’eau (technique du goutte-à-goutte). Elle s’autofinance grâce à la vente des produits agricoles et la location d’une partie de ses terres. L’énergie provient en partie de l’installation de panneaux solaires. Pour ses besoins, cette exploitation fait appel à des enseignants et des spécialistes agronomes pour développer son savoir-faire. Elle ouvre ses portes à des écoliers à des fins d’éducation sur l’agriculture écologique. Les jeunes Américains apprennent ainsi très tôt à servir leur pays, à accomplir leur devoir civique. K.R.