Le secteur de la formation professionnelle a été renforcé dans la wilaya de Tlemcen, pour cette nouvelle session, par cinq nouvelles spécialités s’ajoutant aux dizaines autres assurées par le secteur, a-t-on appris, dimanche, de la directrice du secteur Mme. Hafida Zeddour Brahim.
Ces nouvelles spécialités concernent les travaux publics notamment les ouvrages d’art, l’hôtellerie (art de la table) , la maçonnerie du patrimoine (restauration), métreur et impression sur soie.
Ces spécialités ont été ouvertes pour répondre aux besoins du marché local, a indiqué la même responsable, à l’occasion de l’ouverture de la session de septembre de la formation professionnelle.
La rentrée de la formation professionnelle, qui s’est déroulée au niveau du nouveau CFPA de Boudjlida, a été également marquée par la signature de deux conventions. La première a été signé entre le secteur de la formation et celui de l’ADE et permettra, selon le directeur de l’agence de distribution de l’eau, de perfectionner les travailleurs de l’ADE en plomberie, en électricité, en informatique et autres domaines d’activités alors que l’ADE prendra en charge les stages pratiques des jeunes formés dans les centres relevant du secteur.
Une seconde convention, paraphée entre le même secteur et la commune d’Aïn Ghoraba, porte sur la formation des travailleurs des communes dans divers domaines de maintenance et d’entretien d’équipements divers, en informatique et autres.
Le secteur de la formation professionnelle compte, à travers la wilaya de Tlemcen, 26 établissements dont trois instituts. Quelque 7.616 postes ont été ouverts pour la présente rentrée. Au total ce sont 9.089 stagiaires qui ont rejoint leurs postes de formation, a-t-on indiqué. n