Les membres de l’Autorité nationale indépendante des élections ont prêté serment, hier, à la Cour d’Alger, pour entamer officiellement leur travail dans le cadre des missions qui leur ont été confiées, notamment la préparation de l’élection présidentielle, prévue le 12 décembre prochain. Dans une déclaration à la presse à l’issue de la prestation de serment, le président de l’Autorité, Mohamed Charfi, a affirmé que l’activité de cette instance « obéit à des délais légaux et non politiques », soulignant que « le calendrier d’activités sera respecté, conformément aux délais et phases tracées par la loi. Les membres de l’Autorité sont tenus de respecter ces délais », a-t-il ajouté. Composée de 50 membres, ladite Autorité prendra en charge « la gestion de toutes les étapes du processus électoral, allant de la préparation du scrutin jusqu’à l’annonce des résultats »