Au total 53 dossiers ont été financés cette année par la Banque d’agriculture et du développement rural (BADR) d’Oran au titre du crédit Refig hors céréales pour un montant global de 1,6 milliard DA, a-t-on appris auprès de cet établissement.
L’octroi des crédits dans le domaine agricole adopté par la BADR d’Oran cette année a permis de financer 53 dossiers par le crédit Refig en hors céréales, notamment pour ce qui est de la production des semences, de l’aliment du bétail et celui destiné aux poissons.
Durant la même période, la BADR a également financé 48 dossiers au titre du crédit Refig destiné aux céréales, soit un montant de 13 millions DA.
Depuis le lancement des crédits Ettahadi et Refig hors céréales, la même institution bancaire a financé 159 dossiers pour un montant total de 3,23 milliards DA, dont 96 dossiers relevant du crédit Etahadi (1,6 milliard DA).
La BADR envisage d’élargir ses transactions pour toucher des investissements en aquaculture, a-t-on indiqué de même source.